Sur les traces de l'empereur

Saurez-vous retrouver les éléments marquant son passage ?


ce que l'on aime

Les cavaliers sur le plateau de la Matheysine
Les cavaliers sur le plateau de la Matheysine
  • La diversité des panoramas
  • Le choix entre de nombreux hébergements équestres
  • La possibilité d'emprunter des itinéraires alternatifs permettant de découvrir les alentours de la Route Napoléon
  • Randonner dans les pas de l'Empereur et découvrir le patrimoine historique des régions traversées
  • Les nombreux sites touristiques accessibles à cheval, entre autres:

 

- Le calvaire de la Mure (ensemble de Trois Croix situées sur la colline du nord surplombant La Mure à 930m)
- Le musée de la Mine à la Motte d'Aveillans
- Le Sanctuaire de Notre Dame de la Salette
- Le musée de La Mure
- La Pierre Percée entre Pierre-Châtel et la Motte d'Aveillans (arche calcaire qui fait partie des sept merveilles du Dauphiné)
- Statue équestre de bronze de Napoléon à la Prairie de la Rencontre à Laffrey
- Le musée de la Révolution française à Vizille (avec son château et ses parcs)
- Plaque commémorative à Grenoble

 


Le 6 mars 1815, après 6 jours de marche forcée Napoléon arrive à la ville de Corps en héros,  escorté de villageois des villages du Champsaur traversés précédemment. Son séjour à Corps est bref, le lendemain matin il repart en direction de Laffrey. Il s'arrête cependant au site des Trois Croix, sur la colline du Calvaire surplombant La Mure et rencontre le maire. 

 



L'Empereur est alors informé que les troupes du Roi complotent contre lui. Le maire aurait en effet eu tout le mal du monde à les convaincre de ne pas miner le Ponthaut pour freiner son avancée. Ce dernier commande à l'époque l'accès à La Mure et constituait donc à l'époque un point de passage inévitable pour Napoléon. Acclamé par la foule, ce dernier profite de cette escale pour se restaurer et repart en direction de Laffrey sans attendre le gros de la colonne toujours entre Corps et La Mure.  Ils traversent Pierre-Châtel, longent le lac de Petichet et enfin le grand lac de Laffrey...

Bien que l'étape de Napoléon à La Mure soit brève, cette cité médiévale  ravit avec ses panoramas grandioses. A 900 m d'altitude au creux d'un amphithéâtre de montagnes, c'est une ville qui gagne à être découverte. D'est en ouest votre regard balayera les Écrins  d'où pointent les sommets de l'Olan et de la Muzelle, le Tabor, le Grand-Serre, la chaîne de Belledonne la Chartreuse, le Vercors et enfin le Dévoluy. 


En poursuivant sur l'itinéraire vous laisserez le Vercors derrière vous et longerez le massif des Écrins. La traversée du plateau Matheysin (*) avec une météo clémente permet de profiter d'un panorama incroyable.  Après avoir dépassé Pierre-Châtel, vous évoluerez entre lacs et montagnes. En contre-bas des cimes du Tabor et du Grand-Serre vous remonterez le cours d'eau s'écoulant du lac de Laffrey, de Petichet et Pierre Châtel.  Le grand lac de Laffrey est huitième français de par sa superficie (3 km; 40 m de profondeur par endroits). 

 

(*) Des itinéraires équestres balisés permettent une plus ample découverte de ce plateau (notamment de la Pierre Percée). 



... A cet endroit, le plateau se resserre entre collines et lacs. L'Empereur apercevant ses hommes de tête revenir à bride abattue, enfourche un cheval. Il se présente alors devant les troupes du Roi et à portée de pistolet déclare d'un ton posé et fort:

"Soldats du 5°! Je suis votre Empereur, reconnaissez-moi. S'il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son Empereur, me voilà!" 

A ces mots, les rangs se rompent et les soldats le rejoignent.

Après avoir quitté la plateau Matheysin
Après avoir quitté la plateau Matheysin

Une escale dans le village de Laffrey est toujours appréciable. Situé à 900 m d'altitude il est populaire pour ses lacs naturels: l'itinéraire balisé passe à côté des berges, vous pourrez donc profiter des panoramas.

De là, le sentier vous emmènera sur le flanc de la colline et vous amorcerez "la descente de Laffrey". Vous pourrez profiter de points de vues sur Vizille, au creux de la vallée de la Romanche. Deux églises romanes marquent la fin de la "rampe de Laffrey", vous êtes ensuite à quelques minutes de Vizille. D'une grande richesse historique: berceau de la Révolution Française et cité de la Résistance..., Vizille est surtout connue pour ses monuments et plus particulièrement son château (classé monument historique). 





A Vizille, les habitants guettent avec inquiétude le flanc de la colline. La foule est grande lorsque l'on voit enfin les cavaliers dévaler la pente pour traverser le pont de la Romanche. La maire et ses adjoints accueillent Napoléon à bras ouvert et l'accompagnent donc dans la traversée de la ville. Le monarque ne s'attarde pas. Son but étant de rallier Grenoble avant la nuit, il décide de traverser Brié-et-Angonnes, Tavernolles et Eybens pour ensuite se présenter devant la 7° porte de Bonne. Certains soldats gardant la porte étant favorable à la cause de l'Empereur, le siège est bref.

Il entre dans Grenoble porté et acclamé par ses habitants.

Bien que Napoléon ait poussé jusqu'aux portes de Grenoble, l'itinéraire "Route de Napoléon à Cheval" ne vous conduira que jusqu'à Vaulnaveys-le-haut. De Vizille c'est une courte randonnée pour rejoindre ce village. Situé entre Brié-et-Angonnes et Vizille, au creux d'une ancienne vallée glaciaire, il se trouve contrebas de la station de ski de Chamrousse.  De là on peut facilement rejoindre la station thermale d'Uriage-les-Bains.

Les alpages du massif de Belledone
Les alpages du massif de Belledone